»

déc 31

Les causes

Le changement climatique, c’est quoi ?

Le climat résulte des interactions entre l’atmosphère, les masses d’eau (les océans et les mers) et les surfaces continentales, sous l’effet du rayonnement solaire.

Au cours des temps géologiques, le climat a toujours évolué, mais jamais de façon aussi rapide qu’aujourd’hui. Depuis le début du XXe siècle, le climat de la Terre se réchauffe. Ce réchauffement est du à l’augmentation des concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

L’effet de serre : un phénomène naturel et vital 

L’atmosphère qui enveloppe la Terre joue le rôle d’une vitre : les gaz à effet de serre qu’elle contient retiennent une partie de la chaleur émise par la Terre.

-> Survolez l’image pour identifier les GES concernés et la part générée :

Sans l’effet de serre, la température de la Terre serait de -18°C, contre +15°C actuellement.

canbt1

1. L’atmosphère laisse passer une partie des rayons émis par le Soleil.

2. Réchauffé, le sol émet de la chaleur.

3. Les gaz à effet de serre (GES) contenus en petite quantité dans l’atmosphère, comme la vapeur d’eau, le dioxyde de carbone (CO2) ou le méthane (CH4), absorbent une partie de cette chaleur, puis la restituent dans toutes les directions. Une partie retourne donc vers le sol terrestre.

4. Une autre part vers l’espace.

 

Attention, ça chauffe !

Parmi les GES, certains existent naturellement (vapeur d’eau, CO2…), d’autres sont fabriqués par l’homme (gaz fluorés). L’augmentation des gaz à effet de serre que l’on observe depuis la révolution industrielle (1850) est essentiellement due aux activités humaines : l’industrie, les transports, le logement, l’agriculture… rejettent dans l’atmosphère des gaz* qui augmentent artificiellement l’effet de serre : c’est ce qu’on appelle l’effet de serre additionnel.


Le saviez-vous ?
Le CO2 est le principal gaz à effet de serre produit par l’activité humaine. Il assure à lui seul les 2/3 de l’effet de serre additionnel !


 

Les principaux gaz à effet de serre émis par les activités humaines

 Source naturelleSource humainePouvoir réchauffant * (par rapport au CO2)Durée de vie dans l’atmosphère
dioxyde de carbone (CO2)Respiration des êtres vivants
Feux de forêts
Volcans
Combustion d’énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz)
Déforestation
1100
méthane (CH4)Digestion des herbivores
Décomposition des végétaux
Volcans
Elevages
Cultures
Décharges
2512
protoxyde d’azote (N2O)MarécagesEngrais
Industrie chimique
296120
gaz fluorés (HFC, PFC, S F6)N’existe pas dans la natureAérosols
Systèmes de réfrigération
Industrie
100 à 23 000120 (en moyenne)
* Les gaz à effet de serre ne possèdent pas tous le même pouvoir de réchauffement et n’ont donc pas tous la même influence sur le climat : le méthane par exemple est 25 fois plus puissant que le dioxyde de carbone. Cela signifie que si on rejette 1 kg de méthane dans l’atmosphère, c’est comme si on avait rejeté 25 kg de gaz carbonique.

  Activités humaines et réchauffement : un constat sans appel

La corrélation entre l’augmentation de la température à la surface de la Terre et la hausse de la concentration en GES est nette.gc

Autrement dit, plus les activités humaines se développent, plus la concentration des gaz à effet de serre augmente, et plus la Terre se réchauffe !

Ci-contre, l’évolution de la température moyenne et de la concentration en CO2 atmosphérique

Les émissions en France

L’énergie est la première source d’émissions de GES, devant l’agriculture. Elle inclut le transport, secteur le plus émetteur, et le résidentiel. Viennent ensuite les procédés industriels et les déchets.

canbt3